Écriture Paris

Les Collégiens

Gaël : une réappropriation de l'écriture
Gaël, Quatrième : une réappropriation de l'écriture

Gaël est venu me voir avec sa mère en novembre 2014. Cet adolescent brillant et rebelle n'était absolument pas convaincu par la démarche de rééducation et cherchait les failles... Néanmoins, il a joué le jeu et a fini par s'intéresser vraiment à l'écriture, posant de plus en plus de questions pertinentes et s'appropriant de plus en plus la démarche.
Avec deux ans d'avance scolaire, il souffre un peu d'un décalage entre sa maturité physique et sa maturité intellectuelle. Pour écrire aussi vite que ses camarades, il utilisait des lettres scriptes peu formées et peu organisées. Sa tenue de crayon était rapidement douloureuse.
En mai 2015, après 5 séances de travail suivies d'un travail à la maison régulier, nous nous revoyons pour faire le bilan de la rééducation. Gaël est maintenant tout à fait impliqué dans sa propre progression, il ne cesse de faire des remarques pertinentes et de montrer par tous les moyens qu'il est maintenant acteur de son écriture. La douleur a totalement disparu. Son père me dit que la rééducation de l'écriture a eu des effets positifs sur l'ensemble de son travail scolaire et de son attitude.
Son professeur principal me confirme qu'après un ralentissement transitoire, les problèmes de lenteur semblent s'estomper - et de fait, Gaël écrit à la vitesse d'un élève de Cinquième, intermédiaire entre son âge (Sixième) et sa classe (Quatrième). Mais je suis certaine qu'il va encore prendre de la vitesse, car une fois la position bien rectifiée, chaque cours noté et chaque devoir rédigé est un entraînement efficace.


Gaël B avant

Gaël : tenue de crayon douloureuse avant rééducation

Gaël : tenue de crayon douloureuse adolescent avant rééducation

Un cours de Gaël après rééducation

Gaël B après

La nouvelle tenue de crayon de Gaël :

Gaël : tenue de crayon adolescent droitier rééduquée

Félix : une écriture complètement transformée
Félix, Cinquième : une écriture complètement transformée

Quand Félix a commencé sa rééducation en mars 2014, il était en Sixième. Il avait beaucoup de mal à poser les lettres sur la ligne, utilisait une écriture scripte mal maîtrisée et perdait beaucoup de temps. Ses professeurs se plaignaient beaucoup de son écriture mais aussi du soin apporté à son travail.

Il a fait 7 séances de rééducation, plutôt éloignées dans le temps, durant lesquelles nous avons tout revu, de la tenue du crayon à la stratégie de copie, en passant par la forme des lettres.

Le 30 janvier 2015, lors de la séance de bilan, il peut être fier du changement : son écriture est complètement transformée !

cours d'anglais, avant :

Félix avantcours d'anglais, après :

Felix apres

 

Paul un problème d'écriture qui trainai depuis le CP
Paul, Cinquième : un problème d'écriture qui traînait depuis le CP !

En mars 2014, quand Paul vient me voir pour la première fois, il me dit que c'est depuis le CP qu'il traîne son problème d'écriture : déjà, à six ans, il devait faire des cahiers supplémentaires ! 

Nous avons fait 6 séances de rééducation depuis, entre lesquelles il a travaillé très sérieusement. Nous nous sommes revus pour le bilan fin novembre 2014. Jugez de la différence :

Paul avant

Paul  après

Achille : une écriture trop crispée, vite douloureuse
Achille, Cinquième : une écriture trop crispée, vite douloureuse

Achille est venu me voir en février 2014 pour régler son problème de "soin" : ce bon élève ne rendait pas des copies à la hauteur de son travail. De plus, il se plaignait de douleur quand il écrivait un peu longtemps.

A la cinquième séance, en juin 2014, Achille me dit que son professeur de français a été agréablement surprise par ses progrès.

Achille avant 14.2.14

Achille après 26.6.14

alexandre : un gaucher qui tenait mal son crayon
Alexandre, Cinquième : un gaucher qui tenait mal son crayon

Alexandre a commencé les cours à la toute fin octobre 2013. Sa tenue de crayon était très crispée, utilisant les mauvais doigts :

alexandre tenue crayon

L'écriture, bien évidemment, s'en ressentait. Les copies étaient émaillées d'annotations "illisible".

Alexandre R avant octobre 2013

Après 5 séances et un travail régulier, nous pouvons considérer le 15 mai 2014 que l'objectif est atteint : la tenue de crayon est corrigée, l'écriture est maintenant lisible et fluide. Plus aucun enseignant ne s'en plaint.

Alexandre R après 15.5.14

Louis : un bon élève mais illisible
Louis, 12 ans, Cinquième : un bon élève, mais illisible

Louis est venu me voir juste avant son passage en Cinquième, fin juin 2013. Comme il vient de loin (de Normandie), les rendez-vous sont parfois assez espacés. Nous aurons six séances, dont la dernière a eu lieu le 21 décembre 2013.

Avant la première séance, son écriture est tout à fait illisible :

Louis R. avant juin 2013

A la dernière séance :

Louis R. 21.12.13L'écriture de Louis n'est pas parfaite, mais elle est maintenant lisible et la rapidité est tout à fait satisfaisante.

Arthur avant mai 2013Arthur, 13 ans, Cinquième : une écriture difficilement lisible

Arthur m'est envoyé, à la fin de son année de Cinquième, par l'un de ses professeurs qui s'inquiète de son écriture.

Grâce à un travail régulier, les progrès sont très nets ! Arthur peut effectuer sereinement sa rentrée en Quatrième.

Avant la première séance du 1er juin 2013 :

Arthur avant mai 2013

Après trois séances, en septembre 2013, Arthur a fait beaucoup de progrès et la quatrième séance sera la dernière :

Arthur après 3 séances sept 2013

 

Qui : une écriture en "Pattes de mouche"
Qui, 12 ans, Cinquième : une écriture en "pattes de mouche"


Qui a beaucoup progressé entre la première séance de décembre 2012 et la quatrième de février 2013 — et surtout la douleur qu'il ressentait à la main a disparu.

Nous avons continué le travail ensuite pour consolider les acquis et automatiser la nouvelle écriture de Qui, qui s'est stabilisée depuis février dernier.

écriture de Qui, avant (décembre 2012)

Qui 13 décembre 2012

écriture de Qui après (février 2013)

Qui février 2013

 

 

Igor : une écriture illisible
Igor, 13 ans, Quatrième : une écriture illisible


Igor est venu me voir en décembre car son écriture était illisible. Après trois séances et un travail régulier, son écriture s'était très nettement améliorée dès février. En juin 2013, lors d'une séance-bilan, nous avons dégagé de nouvelles pistes d'amélioration, mais Igor est satisfait de son écriture actuelle. Ses enseignants l'ont félicité sur ce point, même si des progrès en orthographe restent attendus !

écriture d'Igor, avant (décembre 2012)
Igor avantécriture d'Igor, après (février 2013)

Igor après

 

 

Maxence : une écriture lente et heurtée
Maxence, 11 ans, Sixième : une écriture lente et heurtée


Après seulement deux cours (8 et 15 février 2013), Maxence a fait des progrès impressionnants.

un texte copié à la maison avant :

Maxence avant

un devoir maison après :

Maxence après

Lors de la troisième séance, nous avons continué le travail pour améliorer encore l'écriture, mais l'essentiel est déjà acquis ! 


Le 7 juin, quatrième et dernière séance de bilan. Maxence est content de son écriture, qui ne s'est pas dégradée depuis la fin de la rééducation. Nous avons mis en place de nouveaux exercices pour accroître la rapidité, qui n'a pas évolué depuis mars dernier.

Maxence a proposé de mettre ici une page qu'il a choisie dans son cahier :

Maxence après juin

 

 

Ichaï : une tenue de crayon très inefficace
Ichaï, 12 ans, Quatrième : une tenue de crayon très inefficace

Contrôle en décembre 2012 :

Ichaï avant décembre 2012

Contrôle en février 2013, après 3 séances de rééducation entre le 12 décembre 2012 et le 15 janvier 2013 :

Ichaï après février 2013

Ichaï a fait une quatrième et dernière séance de rééducation d'écriture le 12 février 2013. Il a découvert le plaisir d'écrire !

Plusieurs mois après, il aime toujours écrire et son écriture est restée tout à fait lisible et fluide. Voici une copie de novembre 2013, que sa mère a eu la gentillesse de m'envoyer.

Ichaï 17-11-2013 Page 1   Ichaï 17-11-2013 Page 2

Elle me précise qu'il s'agit d'un devoir maison, mais que son écriture en classe est la même. Bravo à Ichaï pour son travail et merci à lui de donner des nouvelles !

 

 

 

end faq