Écriture Paris

Les enfants de l'école primaire

1 Nassim avant 5.1.15
Nassim, 10 ans : une année pour s'approprier l'écriture

En janvier 2015, quand Nassim se présente au cabinet pour la première fois, sa demande est claire : "Je voudrais savoir écrire bien". Ce bon élève a toujours été gêné par son écriture et par les remarques de ses enseignants successifs. Un bilan, effectué par une psychomotricienne, n'a décelé aucune anomalie au point de vue psychomoteur, ce qui fait que la rééducation en écriture semble tout à fait indiquée.

Pour diverses raisons, les rendez-vous de Nassim seront assez espacés. En tout, il est venu 8 fois au cabinet : 7 séances de rééducation, entre lesquelles il a travaillé à la maison, plus une séance de bilan le 21 janvier 2016, lors de laquelle il m'apporte l'appréciation de sa maîtresse : "Je constate que de nombreux progrès ont été réalisés en amont pour arriver à une écriture tout à fait lisible à la rentrée dernière, mais il continue de s'améliorer au niveau du soin apporté au travail écrit".

Bravo, Nassim !

 

1 Nassim avant 5.1.15

5 Nassim après 21.1.16

Simon avant 8.9.14
Simon, 8 ans 1/2 : une transformation radicale


Au mois de septembre 2014, Simon n'arrivait pas bien à écrire. Sa vitesse d'écriture étant de 11 lettres par minute, soit environ une vitesse de CP alors qu'il est au CE2, il ne pouvait jamais terminer un exercice et était très pénalisé en classe.
Après 5 séances de rééducation et un travail régulier à la maison, il revient en avril 2015 pour un bilan.
L'écriture est radicalement transformée et la vitesse a été multipliée par trois ! Les efforts de Simon ont été récompensés. D'un commun accord, nous décidons de faire encore quelques séances de perfectionnement pour continuer à travailler la vitesse — qui est encore un peu juste pour un CE2 —, automatiser certains gestes et consolider les acquis.

Bravo, Simon !

Simon avant 8.9.14

Simon  après 13.4.15

Silwene 8 ans des efforts qui ont payé
Silwène, 8 ans : des efforts qui ont payé

En juillet 2013, Silwène n'était pas à l'aise dans son écriture. Les séances de psychomotricité, qu'elle suivait depuis une année, l'avaient bien aidée à se concentrer mais l'écriture ne s'était pas vraiment améliorée.
Nous avons donc commencé de petits exercices réguliers. Nous nous verrons en tout 6 fois en quelques mois.

Silwene  avant juillet 2013

Début mars 2014, Silwène, tout sourire, vient faire le bilan de son travail. Sur son cahier de poésie, on retrouve plusieurs fois le tampon "belle écriture" :
Silwene apres mars 2014
 
 

Silwene apres mars 2014

 

Nino : la découverte de la fluidité
Nino, 10 ans : la découverte de la fluidité

Nino a commencé la rééducation peu après sa rentrée de CM2, fin septembre 2013. Son écriture, trop grosse, trop ronde, trop heurtée, ne ressemble pas à cet enfant vif. Quand Nino doit écrire un texte un peu long, il ressent une douleur à la main.

NinoAvant

Après 4 séances, entre lesquelles il a travaillé sérieusement, Nino revient pour une cinquième et dernière séance de bilan le 12 février 2014 : le maître est satisfait de son écriture, lui aussi. Et surtout, Nino essaye avec plaisir des stylos plumes et s'en choisit un pour pouvoir écrire avec fluidité. La douleur a disparu.

NinoApres

L'écriture n'est pas parfaite, mais elle est fluide, posée, lisible. Et elle correspond beaucoup mieux à la maturité de Nino.

 

Raphael :une écriture lente et difficile à lire
Raphaël, 8 ans CE2 : une écriture lente et difficile à lire


Raphaël vient me voir en fin de CE1, début juin 2013. Son écriture est très heurtée et difficilement lisible. De plus, Raphaël se plaint d'écrire trop lentement la plupart du temps.

Raphael avantLors de la 7ème séance, la vitesse est devenue tout à fait normale pour un enfant de son âge et l'écriture est transformée. Il a choisi de mettre en ligne un poème :

Raphael après novembre 2013Sa maîtresse lui fait compliment de sa belle écriture (au stylo violet) :

Raphael après 30.11.13Je fais remarquer un détail : alors que l'écriture est maintenant tout à fait satisfaisante, il est encore difficile à Raphaël d'écrire bien son prénom ! C'est sûrement dû à un apprentissage précoce, qui lui a donné de mauvaises habitudes bien ancrées, encore plus difficile à perdre que les autres...

Gabrielle : une douleur à la main
Gabrielle, 8 ans 1/2, CE2 : une douleur à la main


Gabrielle a commencé une rééducation fin septembre 2012 car elle avait mal à la main dès qu'elle écrivait plus de quelques lignes et était mécontente de son écriture.

Gabrielle avantaprès 4 séances :

Gabrielle 2L'écriture est beaucoup plus ronde, plus posée, et surtout, Gabrielle n'a plus mal à la main ! Elle est donc plus à l'aise pour écrire et y trouve plus de plaisir.

Lors de la 5ème et dernière séance, nous avons encore travaillé quelques détails, et Gabrielle a promis d'envoyer une copie "encore plus belle" dans quelques semaines ! A suivre, donc...

Février 2014 : un an après, Gabrielle me montre avec une fierté justifiée son cahier de poésie :


Gabrielle 3L'écriture est en train de se personnaliser. Gabrielle écrit maintenant rapidement, de manière fluide, et elle est très à l'aise.

Honoré : une écriture qui manquait de fluidité
Honoré, 10 ans 1/2, CM2 : une écriture qui manquait de fluidité

Le maître d'Honoré se plaignait de son écriture. Après 3 séances de rééducation, il s'exclame : "C'est magique !" Mais ce n'est pas magique : Honoré a travaillé très sérieusement entre la première séance, en décembre 2012, et la quatrième et dernière, le 8 mars 2013.

Honoré avant

Honoré après

Timothée : une méconnaissance du geste formateur des lettres
Timothé, 6 ans, CP : une méconnaissance du geste formateur des lettres

En début d'année scolaire, Timothé éprouvait de grandes difficultés à réaliser les exercices d'écriture demandés à l'école :

Timothée avant 9 octobre

Après 4 séances entre le 30 novembre 2012 et le 31 janvier 2013 :

Timothé après Page 2 

Nicolas : une écriture irrégulière
Nicolas, 10 ans, CM2 : une écriture irrégulière

Cahier en fin de CM1 (mai 2012) :

Nicolas 7 mai 2012Cahier en novembre 2012, après 4 séances de rééducation, entre le 19 septembre et le 21 novembre 2012 :

Nicolas novembre 2012

 

 

end faq