Écriture Paris

Les Lycéens

Mathieu :  une rééducation rapide
Mathieu, Première : une rééducation rapide

Mathieu est venu me voir en février 2016 car ses enseignants se plaignaient de son écriture. Ce bon élève, qui mène de front une Première S et une prépa Sciences Po, n'avait jamais réussi à trouver son confort d'écriture, malgré deux années de relaxation / graphothérapie. Il avait cependant de nombreux atouts : une bonne tenue de crayon, une vitesse d'écriture satisfaisante, de bonnes habitudes de travail. Il n'a donc fallu que trois séances, avec un travail régulier à la maison, pour améliorer son écriture.

Maintenant, Mathieu a enfin trouvé une manière d'écrire confortable et les professeurs ne se plaignent plus. La quatrième et dernière séance, celle du bilan, a été l'occasion de proposer quelques pistes pour qu'il continue à s'entraîner, afin d'être encore plus à l'aise lors des examens et concours à venir !

Ecriture de Mathieu début février 2016 :

Mathieu avantEcriture de Mathieu mi-mai 2016 :

Mathieu après

 

 

Aymeric : un élève exemplaire
Aymeric, Première, un élève exemplaire

Souffrant de difficultés en lecture et en orthographe, Aymeric est un bon élève de Première ES qui ne baisse jamais les bras. Il est conscient de ses difficultés, ce qui l'amène à avoir une excellente analyse de son propre travail, et il adopte une attitude extrêmement responsable. Des séances régulières d'orthophonie lui permettent d'améliorer sa compréhension orale et sa vitesse de lecture. Les séances de rééducation en écriture, commencées en juillet 2015, lui ont permis de progresser au niveau de l'écriture.

Gaucher, il positionnait mal ses doigts sur son crayon et sa feuille, ce qui le gênait pour former ses lettres et était également source de lenteur.

Une demande de tiers-temps pédagogique, tout à fait justifiée pour cet élève sérieux qui aurait juste eu besoin d'un peu plus de temps, de manière transitoire, pour rédiger ses réponses, a malheureusement été refusée par l'Education nationale. C'est bien dommage, car cela l'aurait tranquillisé pour les épreuves anticipées du baccalauréat, à venir en juin prochain. Mais il a tant progressé que je suis sûre qu'il saura faire face à l'épreuve.

Nous avons fait 6 séances de rééducation et nous nous sommes revus pour un bilan le 30 janvier 2016. L'écriture n'est pas encore parfaite, mais Aymeric a besoin de se concentrer sur d'autres priorités et, telle qu'elle est, elle est suffisamment lisible pour lui permettre de se présenter au bac sans angoisse.

Aymeric avant

Aymeric Apres

Flavian  enfin lisible
Flavian, Seconde, enfin lisible

Flavian a suivi quatre séances de réducation, entre la fin de sa Troisième (fin juin 2014) et le début de sa Seconde. Entre chaque séance, il a travaillé régulièrement.

Lors de la cinquième et dernière séance, le 17 février 2015, le bilan est tout à fait satisfaisant : son écriture, tout en gardant sa personnalité, est devenue tout à fait lisible, plus posée.

Flavian avant

Flavian après

 

Gauthier : une rééducation en bonne voie
Gauthier, Première S : une rééducation en bonne voie

Gauthier a commencé la rééducation de son écriture juste avant Noël 2013. Cette rééducation n'est pas tout à fait terminée, mais je ne résiste pas au plaisir de mettre en ligne le commentaire plein d'humour que son professeur de SVT a fait sur l'une de ses copies et qu'il vient de m'envoyer !

En décembre, Gauthier écrivait comme ceci :

Gauthier décembre

 

On comprend le soulagement des professeurs, moins de deux mois après, devant les progrès effectués !

Voici la copie de SVT, datant de février 2014 :

Gauthier Apres

Il nous reste encore un peu de travail, mais ce genre de commentaire donne du cœur à l'ouvrage !

Justin : une écriture lente et peu lisible
Justin, 16 ans, Première S : une écriture lente et peu lisible


Justin est un très bon élève de Première S. Il doit passer les épreuves anticipées de français et d'histoire-géographie au mois de juin et ses enseignants s'inquiètent de son écriture qui risque de lui porter préjudice lors de l'examen.

Il est donc venu me voir au mois de janvier. Nous nous sommes revus pour la quatrième et dernière fois le 26 avril. Son écriture a considérablement évolué et, dans le même temps, s'est beaucoup accélérée. Justin part donc serein pour les épreuves du mois de juin.

Voici un cours copié en s'appliquant (donc lentement) en décembre 2012 :

Justin avant décembre 2012


Voici maintenant un devoir sur table (situation de bac blanc) en avril 2013 :

Justin après 3 séances avril 2013

Justin peut encore améliorer certains détails, mais nous convenons ensemble que son écriture est maintenant suffisamment lisible et fluide pour ne pas le gêner dans sa scolarité.

 

 

end faq