Écriture Paris

Faut-il commencer l'apprentissage de l'écriture au crayon, au stylo-plume, au stylo-bille ou au roller ?

Pour le premier apprentissage de l'écriture, le crayon est l'outil le plus adapté : il est facile d'emploi, permet de gommer en cas d'erreur, ne tache presque pas. Le crayon ne doit pas être trop gros pour les petites mains. La gaine triangulaire est souvent plus facile à prendre en main que la gaine ronde : les doigts glissent moins sur le crayon. Il existe des crayons de section triangulaire, avec divers systèmes antidérapants : picots proposés par Faber Castell Grip 2001, encoches par Stabilo Easy Grapho ou Lyra Groove Slim.

Si l'outil est bien tenu, il repose sur le pli qui sépare le pouce de l'index et est donc en position proche de l'horizontale. Cette position n'est pas compatible avec l'usage d'un stylo-bille, car la bille n'est pas en contact avec la feuille. L'usage du stylo-bille ordinaire oblige donc à tenir son stylo de manière plus verticale. Certains stylos adaptés — par exemple, les Schneider Slider Edge ou les Papermate Inkjoy — permettent une tenue plus horizontale.

Le stylo-plume est plus difficile à manier — il peut être source de taches, ne pardonne pas une malposition, peut griffer et abîmer le papier. En revanche, quand il est bien tenu, il glisse de manière beaucoup plus agréable et rend un plus bel effet. Il présente également l'avantage de pouvoir s'effacer avec un effaceur d'encre. Les modèles sont extrêmement nombreux et permettent à chacun de trouver celui qui lui convient. Il existe des modèles spéciaux pour débutants — par exemple Faber Castell Scribolino ou Lamy ABC, ou encore Pelikan Griffix.

Les rollers glissent très facilement sur le papier et sont aisés à manier. Ils ont souvent une écriture un peu épaisse et ne permettent pas une souplesse d'écriture aussi importante que la plume. Leur prise en main est cependant beaucoup plus facile. Il existe des modèles ergonomiques, comme le Schneider Breeze le Stabilo Easy Original.

Avant tout, le choix d'un outil d'écriture est très personnel. Dans le cadre de la rééducation, je propose aux élèves d'essayer plusieurs modèles pour choisir celui qui leur convient. Je mets à leur disposition une douzaine de modèles différents pour qu'ils puissent les prendre en main. Ce choix peut rarement être fait en tout début de rééducation, car il faut d'abord automatiser une prise en main correcte de l'outil avant de choisir le stylo le plus adapté.

Attention : certains modèles — Lamy ABC, gamme Stabilo Easy, Faber Castell éducatif — proposent des modèles différents pour droitier et pour gaucher.

 

Voir l'article : Crayon, stylo à bille, roller, stylo à plume... quel outil scripteur choisir à l'école primaire ?